Avant d’être une cocotte, on est un poussin et avant cela on est enfermé dans un œuf couvé par mère poule. Il arrive un moment où le  poussin brise sa coquille avec son bec. C’est ce qui m’est arrivé : je suis sortie de ma coquille au sens figuré du terme, c’est-à-dire que j’ai osé dans la vie comme en couture et cela m’a plutôt bien réussi car ma confiance en moi ne cesse de croître Le petit poussin timide et réservé est devenu une Kocotte audaciause.

Au fait c’est quoi l’audace ? En fait chacun en fait sa propre vision, son propre jugement, sa propre idée. C’est un challenge de tous les instants, c’est d’aller au bout de ses envies,  c'est foncer. Pour voir ma manière de concevoir l'audace, c'est ici

 Avec ce défi, j’avais envie de vous transmettre la Kocotte power , de vous inciter à vous surpasser, à sortir de votre zone de moutonage, à mettre de la couleur et du fun dans votre vie. L'arrivée du printemps se traduit par une envie de renouveau, alors pourquoi  ne pas mettre un brin d’audace et d’originalité dans nos créations

Merci à celles  qui m'ont suivie, les fidèles ainsi que les nouvelles. Chacune à votre manière  et selon votre personnalité, vous avez su relever ce challenge avec brio. Je suis fière de vous. Je vous laisser admirer le défilé 

Défi audacieuses

  Le team des audacieuses

Pour ce défi  j’ai osé le rouge, une couleur qui ne fait pas partie de mes favorites. J’ai vu rouge, il est omniprésent  et très tendance ce printemps. J’ai osé tailler dans mon plus beau tissu si particulier et en définitive il était facile à couper. J’ai osé une veste avec une doublure entièrement cousue à la machine. Je n’ai fait de la couture manuelle uniquement pour coudre les 8 boutons. Et enfin,  the last but not the least, j’ai osé montrer mon œuvre à Térésa ma prof . Verdict : à part un petit détail à l’intérieur qui n’est visible que par des pro, elle m’a complimenté sur mon travail. Ah oui j’oubliais: j’ai osé demander à un serveur de me prendre en photo sur la terrasse de son café . Voici ma première version avec un pantalon noir en mode  je savoure un café et un dessert au milieu des touristes près de l’église des Dominicains de Colmar servie par un charmant Monsieur, que du bonheur !

 

veste

 

veste rouge

 Pour ma deuxième version avec une jupe noire, je me la suis jouée shopping  dans mon lieu favori de perdition :  le salon Mode et tissus  La jupe a été réalisée dans un tissu imiitation de cuir stretch avec des découpes au laser. Coudre cette jupe a été beaucoup plus galère que la veste avec un ce tissu élastique quasi indomptable. J'ai utilisé un modèle tout simple et je l'ai doublée avec du rouge. La photo a été prise devant le théatre de Sainte-Marie-aux-Mines. Le butin de ma virée est assez conséquent et très coloré

ensemble rouge et noir

Je suis partie du modèle 104 du Burda de Février 2005. En parallèle  j’ai réalisé le patron à mes mesures, puis j’ai comparé les 2. Je n’ai pas eu beaucoup de modifications à apporter : j’ai rallongé la pince de poitrine et j’ai cintré la veste à la taille. Une veste avec doublure, ce n’est jamais simple. Celle-ci est de difficulté moyenne : pas de col tailleur, ni de manche tailleur. Je n'ai pas fait les poches passepoilées arrondies qui ne ne rendent pas sur ce tissu chargé.

Concernant la doublure, je l’ai assemblée sans les manches, puis je l’ai cousue à la veste tout autour. Après cela, j’ai cousu les manches par l’ourlet au bas. La dernière opération, la plus difficile a été d’assembler les manches à la doublure, il faut faire attention pour que les manches ne se vissent pas. Afin de retourner la veste, j’ai ménagé une ouverture dans une des manches. Je trouve que la finition est beaucoup plus jolie qu’avec une doublure cousue à la main

veste côté

La jupe

jupe noire

 

Provenance des tissus 

  • imitation de cuir noir : Mode et tissu Sainte-Marie-aux-Mines
  • tissu rouge : Toto
  • tissu rayé de la veste : puces des couturières

Temps de réalisation : environ 10 heures, j'ai pris mon temps pour des finitions parfaites

 Modèle

veste

 Que ce soit à Colmar ou à Sainte-Marie-aux-mines, j'ai attiré des regards et des sourires sur mon passage.  Je me suis sentie légère et incroyablement bien dans ma veste. Chez San Marina, je me suis laissée tenter par des escarpins. Je trouve que les chaussures rouges  donnent une touche plus dynamique à ma tenue  Il ne me manque plus qu'un nouveau sac pour un total look en rouge et noir

Je vous invite à rendre visite à mes coéquipères. Quant à moi, je retourne à mes premières amours : les T-shirt esprit récup

Bon week-end et profitez des premiers jours du printemps pour vous ressourcer