Il y a des jours comme ça où les choses ne se passent pas comme on l’aurait souhaité, où tout va de travers dès le réveil. Pour me changer les idées, je suis allée faire les soldes et là aussi la quête de bonnes affaires et de coup de cœur s’est révélée infructueuse. Le soir en rentrant chez moi, j’ai appris la terrible nouvelle en écoutant la radio dans ma voiture, du coup  mes soucis ont été relégués au second plan illico. Ma couture a été mise en berne : plus d’envie ni de motivation. En signe de tristesse, je me suis habillée tout en noir. Sans mes couleurs, j’étais mal jusqu’au plus profond de mon être. Je me suis sentie terne, banale et singulière. Mais le naturel a très vite repris le dessus et la vie a repris son cours.

A l’initiative d’une personne  de mon entourage spécialiste en bien être, nous avons décidé de donner de l’amour autour de nous et je vous invite à en faire de même, d’oublier nos griefs et nos rancunes que je trouve insignifiants face aux évènements qui ont eu lieu en ce 7 Janvier 2015

La pratique régulière du yoga, du body balance et de la gym Pilates m’ont redonné de l’énergie positive que j’ai envie de vous transmettre

Revenons-en à la couture pour vous parler d’un projet boulet. A l’époque j’avais envie d’innover avec un nouveau modèle : Melting Pot d’Aime comme Marie. J’étais persuadée que le patron était avec marges de couture incluses. Je vous laisse imaginer ma déception lors de l’essayage. Le vêtement s’est retrouvé exilé dans la partie la plus sombre de mon placard hors de ma vue

Récemment l’ouvrage est remonté à la surface et j’ai aussitôt pensé à ma nièce Marine qui est assez menue. Elle a été emballée par ce Sweat shirt qui lui allait comme un gant. Une heure et quelques coups de surjeteuse plus tard, il s’est retrouvé sur le dos de la miss pour un look très décontracté. Elle est ravie, la preuve en photo et moi aussi car je lui ai fait plaisir.

sweat porté 1

  J’ai utilisé une chute d’un tissu sweat couleur jeans associé à un petit coupon de molleton imprimé acheté pour 1 € aux puces des couturières. De nombreuses découpes ont été nécessaires  pour tirer profit de mes petits bouts de tissu au maximum.

melting pot

sweat dos

Je trouve que le tissu sweat est la matière la plus facile à coudre avec la surjeteuse. Il ne roule pas, ne s’étire pas, un vrai régal à travailler et ma surjeteuse a adoré. Pour l’encolure et le bas des manches, j’ai utilisé un jersey rayé légèrement floqué. Comme le sweat était un peu court, j’ai rajouté une bande de bord côté dans une teinte de bleu. J’ai camouflé la couture à l’avant par une broderie machine. Ce vêtement a nécessité 4 tissus différents.

bas de la manche

encolure

Cette réalisation a été facile et rapide, un vrai moment de détente. A présent, j’ai la motivation pour m’attaquer à un projet plus ambitieux.  Dans  le cadre de ma formation, je viens de terminer un prototype de robe assez classe dans un tissu très difficile à travailler, Il y a aussi ma robe du 31 décembre que je ne vous ai pas encore présentée

Je vous souhaite un bon Dimanche, profitez-en pour recharger vos batteries afin de démarrer la semaine avec énergie