Dans mon dressing presque toutes les couleurs sont présentes. Cet été le bleu ciel et le turquoise y  ont fait une incursion.   Comme le ciel d'automne, mon bleu s'est assombri, il est devenu plus profond pour  cette première cousette automnale.

J'ai mixé 3 teintes : du bleu d'Egype, du bleu outremer et du bleu lapys azuli, des noms évocateur de rêves. Cette couleur  a le don de réveiller mon côté fleur bleue. Pour les matières, j'ai opté pour un jersey un peu épais associé à de la dentelle pour le raffinement ainsi que du bord côte pour une touche décontractée. Une soirée dans mon atelier a donné vie à mon envie de tunique bleue. Avec elle, je vous emmène en voyage à New-York grâce a cet imprimé buildings ainsi qu'à Grenoble où le shooting photo a été réalisé au milieu de voitures de collection

tunique bleue1

tunique

Je profite de cette présentation pour vous en dire un peu plus sur le jersey cette matière que beaucoup de personnes redoutent et pourtant elle n’est pas aussi difficile à coudre que ça. Pour moi c’est un jeu d’enfant avec la surjeteuse. Depuis le temps que je couds des T-shirt, j’ai acquis une certaine maîtrise mais je suis loin de tout savoir sur le jersey. Je me suis livrée à diverses  expérimentations et j’avais envie de les partager avec vous au fur et à mesure de mes réalisations. Je vous invite à consulter mon interview chez Chut Charlotte à propos du jersey en 2013, c'est ici

Lorsque j’ai publié mon T-shirt Ellébore, j’avais mis une remarque concernant le taux d’élasticité. Celle-ci n’a pas échappé à Viviane la créatrice du patron qui m’a contactée pour me dire que ma remarque était très judicieuse. Suite à cela, elle a entrepris des recherches à propos du jersey. Je vous invite à consulter la fiche jersey ici qui vous apprendra  entre autre comment mesurer l’élasticité. D’autre part, Viviane a fait une rectification en précisant que ses patrons étaient conçus pour des tissus ayant 20 % d’élasticité

Concernant les patrons  destinés à du tissu jersey, le fabricant devrait  mentionner le taux d’élasticité préconisé,  ce qui est un critère très important. Est-ce que c’est le cas ? En tout cas, Burda ne la mentionne pas systématiquement. En revanche, pour les patrons Ondée et Brume de Deer and Doe, il vous faudra utiliser un jersey avec 30 % d’élasticité. Si votre tissu a plus ou moins 30 %, vous risquez d’avoir un problème.  Concernant la fameuse robe Monetta qui a rencontré beaucoup de succès, le taux d’élasticité n’est mentionné nulle part. J’ai contacté Collette Pattern,  mais malheureusement je n’ai pas obtenu  aucne réponse.

En consultant  les articles sur les addicts, je constate que certaines personnes trouvent les patrons trop petits, d’autres trop grands. Ce n’est pas forcément le patron qui est en cause mais votre tissu. En conclusion, il faudrait concevoir un nouveau patron à chaque fois que vous avez un taux d’élasticité différent, vous vous imaginez le travail !

En ce qui me concerne, j’ai réalisé mon patron de base à mes  mesures selon la méthode de Térésa Gilewska,  Ensuite on applique un taux multiplicateur, c’est une formule mathématique  en fonction du taux d’élasticité du jersey  et on l’applique sur le patron. C’est une méthode que je n’ai pas encore expérimentée et cela ne saurait tarder. J'aurais l'occasion de vous en reparler.

Source : Le modélisme de mode : Tome 1, Coupe à plat, les bases de Térésa Gilewska en vente ici

corsage bas en maille

Alors je suis sûre que vous vous posez la question de savoir comment on fait  si on ne patronne pas, ce qui était mon cas jusqu’à présent.  Le jersey est une matière qui bouge et se déforme ce qui fait qu’on peut improviser mais attention, il y a tout de même des règles à respecter

Ne jamais changer la ligne de taille, c’est une règle d’or en couture au risque de déformer votre vêtement. Perso, je marque la taille sur le devant et le dos soit en faisant un entaille (cran) ou un trait au crayon  et j’assemble en faisant coïncider les 2 marquages.Lorsque vous rallongez ou raccourcissez  le patron, faites attention à ce que les côtés soient en angle droit sinon vous risquer d’avoir un bec. De même pour modifier un  un décolleté, rassemblez le patron par les épaules puis dessinez la forme de votre encolure. Les pinces ne sont pas indispensables dans un tissu très élastique.

C’est bien compliqué  tout ça, n’est-ce pas ? Et  cela ne vous avance pas à grand-chose. Alors voilà comment j’ai procédé jusqu’à présent et je peux vous dire que presque  tous mes T-shirts sont parfaitement ajustés. Je fonctionne beaucoup à l’improvisation et je dois avouer que mes bidouilles sont presque toujours couronnées de succès

En principe, mes jerseys ont presque tous la même élasticité. Pour les modèles Burda, je décalque 1 à 2 tailles en dessous par rapport à ma taille en confection.  J’applique 0,5cm de marge de couture puis j’assemble à la surjeteuse. Après essayage, il s’avère que malgré les 2 tailles en moins, le T-shirt  est encore trop large. Ensuite j'épingle selon la forme désirée c’est-à-dire près du corps pour moi et je passe à nouveau le vêtement à la surjeteuse, voir ici toutes les transformations que j’ai été obligée de faire pour ma nièce

T-shirt marine

Avant de couper le tissu, je procède à un test d’élasticité : j’enroule le tissu autour de moi, j’épingle (le mieux ce sont des épingles à nourrice), je marque la taille, la poitrine et les hanches puis je compare les mesures avec mon patron afin de l’ajuster à mes mesures. Vous pouvez aussi vous servir d'un T-shirt du commerce qui vous va pile poil, le comparer avec votre patron afin d'effectuer les ajustements nécessaires

J’espère que cet article vous  a été a été utile. Afin de  pouvoir répondre aux mieux à vos attentes, je souhaiterais savoir quels sont les problèmes que vous rencontrez avec le jersey

 En conclusion, je vous incite  à vous lancer, à faire preuve d'audace et de patience, ne pas rester sur un échec, défaire s'il le faut. Je vous souhaite de tout coeur de ressentir autant de plaisir que moi à travailler cette matière et à la porter.

Je vous encourage à partager vos expériences et à me faire part de vos commentaires. Vous pouvez aussi suivre mes aventures jersey ou autre en vous inscrivant à la newsletter.

Quant à moi je m'accorde une journée de plaisir, shopping, papotage et belles rencontre à Mode et tissu de Sainte-Marie-aux-mines. La carte bleue est prête à chauffer, clic clic sur l'image ci-dessous pour en savoir un peu plus