On traîne tous de veilles casseroles, des projets abandonnés pour quelque raison que ce soit et pour lesquels nous sommes en cruel manque de motivation. Le défi boulet d'Or orchestré par Lilou pour L tombe à point nommé, nos boulets vont avoir l'occasion de briller et jouer les stars du tapis rouge. 

En ce qui me concerne, mon choix s'est porté sur un "jeune" boulet qui date d'il y a 3 semaines à peine et qui a connu tout un tas de péripéties à tel point que je j'avais des doutes quant à l'aboutissement du projet mais à chaque problème, il existe une solution. J'ai retroussé mes manches, fait chauffer mes neurones et changé d'avis à maintes reprises.

La star du casting c'est le modèle Grageline d'étoffe malicieuse qui avait tout pour me plaire et me séduire.

Au début de l'histoire, il y avait une grande chute d'une jolie maille utilisée pour ma tunique ici. J'ai entrepris de la matelasser car j'avais besoin de me détendre après avoir lutté  et bataillé avec les carreaux pendant ma semaine à l'école. J'ai même été obligée de défaire à cause d'un malheureux millimètre de décalage.

Je n'ai pas eu de problèmes pour trouver dans mon stock des tissus avec des teintes  qui s'associent à ce matelassé : du noir légèrement brillant acheté à Sainte-Marie-aux-Mines ainsi qu'une polaire double face gris clair/gris anthracite de chez Toto. Jusque là tout va bien dans le meilleur des monde.

Au moment d'épingler le patron, je me suis rendue compte que mes coupons étaient un poil trop justes d'où une grosse déception ! Comme on est Samedi soir, je ne peux pas sauter dans ma voiture pour aller acheter du tissu , abandonner était hors de question ! Il a fallu reporter la réalisation de quelques jours. Et puis  il y a des jours où le hasard fait bien les choses. Je n'ai plus trouvé la même laine polaire chez Toto et par conséquent j'ai dû me rabattre sur une autre matière : un jersey gris qu'on peut travailler aussi bien à l'endroit qu'à l'envers. Celui là s'harmonise à merveille avec les autres tissus créant même un joli contraste avec lla laine polaire

Voilà à présent tout le matériel est réuni et les choses sérieuses peuvent commencer. J'aime bien quand les histoires se finissent bien et ma veste a eu droit à un happy end. Elle va me permettre de faire la transition entre l'hiver et le printemps et quelque chose me dit que je vais la porter souvent !

grageline

grageline dos

 

veste portée

Sous la veste, je porte un T-shirt réalisé depuis des lustres qui n'a pas l'air de donner de signes de vieillesse et qui en son temps a aussi figuré dans la catégorie des boulets, tissu acheté à Mode et Tissus de Sainte-Marie-aux-mines 

veste envers

pour les détails techniques

  • modèle Grageline issu du livre couture pour femmes de Viviane Sentilhes
  •  niveau : intermédiaire, pas particulièrement difficile si on le la double pas. 
  • Tissus :5 tissus différents ont été utilisé si on compte aussi celui des boutons
  • temps de réalisation : 9 heures dont 4 heures de matelassage
  • transformations : j'ai cintré la veste à la taille et au dos en lui rajoutant des pinces
  • remarques : veste cousue avec la machine à coudre, surfilage à 3 fils des coutures à la surjeteuse. Uniquement le parment en rond a été assemblé avec la surjeteuse
  • touche perso : rajout d'un flex papillon acheté à Créativa Metz . J'ai recouvert de vieux boutons tout moches avec du tissu coton J'ai rajouté des surpiqures sur le parement.
  • ressentiment : ce modèle est un régal à coudre et à porter. Je l'adore !

Voci le lien vers le tuto pour recouvrir des boutons moches, c'est ici

veste1

veste dos

J'ai matelassé le tissu du dos ainsi que celui du devant. D'après mes plans, l'imprimé aurait dû être sur le devant mais je n'avais pas assez de tissu.

veste 4

Il me reste du jersey gris pour une nouvelle opération matelassage, à croire que la fabrique à T-shirt est sur le point de se transformer en atelier matelassage. Je prévois de faire une jupette cool et sport pour servir de compagnon à Grageline

Pour admirer les boulets stars, je vous invite à faire un tour chez Lilou pour L 

Je vous donne rendez-vous Samedi. J'ai répondu à l'appel de mon amie Yannick pour vous convaincre qu'on peut être chic en jeans.