Je vous avais parlé d'une nouveauté, j'avais envie d’innover en ce début d’année. Figurez-vous que je n’ai jamais réalisé de col bénitier et pourtant je n’arrête pas de les admirer chez les autres et en particulier chez Yannick qui est une spécialiste

Par un petit matin de Décembre, mon regard a été attiré par une robe à col bénitier exposée dans la vitrine d’un magasin. Elle a hanté mes nuits et son image a tourné en boucle dans ma tête,  impossible de la faire sortir de ma caboche ! Et puis je me suis souvenue que j’avais dans ma réserve un tissu similaire de la même teinte qui avait été acheté il y a au moins 20 ans. A l’époque j'avais eu un coup de coeur pour ce jersey, mais au final je ne savais pas quoi en faire. Et dire que j’ai failli le vendre aux puces des couturières, mais personne n’en a voulu. Et voilà qu’on venait de me donner des idées sur un plateau.

En même temps, Yannick m’a fait part de son projet de top à col bénitier. L’idée d’un défi en duo a fait son chemin et nous voilà prêtes à vous montrer nos créations  col bénitier avec une touche de dentelle. Bravo Yannick ton T-shirt est superbe et je t'envie de pouvoir mettre des tenues légères 

défi dentelle col bénitier

Si Yannick a opté pour le rouge vif qui lui sied à merveille, j’ai choisi de mettre à l’honneur une autre teinte de rouge : Marsala la couleur star de 2015 où s’entremêlent des nuances de bordeaux, de brique et de terre.  Cette couleur épicée chaleureuse et naturelle  dégage de la confiance et de la stabilité

 ROBE COTErobe bénitier

 

col1

J’ai feuilleté tous mes magazines Burda afin de trouver le patron adéquat  mais mes recherches se sont avérées vaines.  Je n’avais aucune envie de  copier la robe en question mais seulement de m’en  inspirer en lui rajoutant  des détails qui me caractérisent. J’avais des idées bien arrêtées : rajouter  des fonces, ma lubie du moment, à la taille et aux épaules ainsi qu’un col bénitier très large Il ne me restait plus qu’à me jeter à l’eau et à élaborer mon propre  patron. Pour cela, j’ai pris un patron de T-shirt tout simple que j’ai  transformé. Avant cela, j’ai moulé le tissu sur mon mannequin afin d’avoir un aperçu. Je vous montre ce que ça donne.  Essai satisfaisant, Y'a plus qu'à couper le tissu

moulage robe

J’ai déniché une dentelle assortie chez Eurostoffe Laura à Breisach-am-Rhein (Allemagne). La couture de la robe avec la surjeteuse a été une formalité avec ces tissus pas trop rebelles. L’ourlet a été fait avec la double aiguille en utilisant un fil changeant.

Ma robe s’est offert une ballade dans la belle forêt à la sortie de mon village.  Grâce à mon trépied, je maîtrise de mieux en mieux la prise de photo avec le retardateur. J'ai croisé un Monsieur qui promenait son chien en me jetant de drôles de regards. Il a du se demander quelle mouche m’a piquée vêtue ainsi en train de me photographier. En tout cas, cela ne m’a pas perturbée, au contraire j'ai trouvé la scène amusante..

robe bénitier 1

robe bénitier 2

 

Je vous invite à rendre visite à Yannick pour adminer sa réalisation, c'est ici

 Pour terminer, je voulais vous faire part de mon souhait de reprendre les défis. J’ai  eu tort d’abandonner sur un coup de tête et un coup de découragement. Cela vous dirait de reconstituer le team des Kocotte’s girl ? Récemment on m’a dit que j’étais une boosteuse,  alors j’ai à nouveau envie de motiver  les troupes.

Le thème c'est les audacieuses du printemps. Le but de ce défi est de sortir de sa zone de confort en faisant preuve d’audace : partir à l’aventure d’une nouvelle technique, oser se démarquer avec des couleurs vives ou des mélanges improbables, mettre du fun dans vos créations, faire preuve d’originalité en couture, se surpasser.  Est-ce que ça vous tente ?

Je vous attends nombreuses le 15 Mars pour le rendu des copies avec publication le premier jour du printemps ma saison préférée

à vos machines, créez , osez, éclatez-vous !