Je ne sais toujours pas quelle mouche m’a piquée en ce Lundi du mois de Décembre : sur un coup de tête, j’ai décidé de participer au concours organisé par le salon Mode et Tissus. Le but c’est de coudre un ensemble + un accessoire en utilisant 2 tissus imposés par l’organisateur

Il faut dire qu’à cette époque mon moral était en berne et du coup j’avais besoin d’être stimulée. En même temps, j’ai été contactée pour le tournage de 100 % mag, ce qui fait que j’avais 2 projets ambitieux à gérer dans un court laps de temps

J’étais bien embarrassée lorsque j’ai reçu les 2 tissus imposés. Il s’agit d’une soie créponnée rayée et une mousseline de soie très fluide. Je trouvais que ces tissus étaient difficiles à marier et j’allais au- devant d’une autre difficulté : celle de trouver les tissus pour les associer

J’avais une idée précise : utiliser de la soie unie.  Heureusement j’ai trouvé mon bonheur chez Toto tissus qui dispose d’un large choix de coloris en matière de soie. Quant au patron, pas besoin de tergiverser pendant des heures : avec le tissu rayé imposé  j’ai tout de suite imaginé ce superbe modèle  101 du Burda de février 2011 qui a connu un succès fou sur la blogglosphère

Et voilà, je me la suis jouée diva italienne avec ma robe Dolce Vita, un modèle vintage/rétro/glamour pour faire un clin d’œil au sixties. Avec elle, ce soir je serais la plus belle, la plus belle pour aller danser. 

chantal Lichtle robe et sac1

  Pour mener à bien ce défi, j’ai pris une semaine de congés pendant laquelle j’ai cousu presque non-stop. J’ai voulu jeter l’éponge à maintes reprise tant ce tissu qui a la fâcheuse tendance à s’effilocher était super galère à coudre.  Par chance, ma motivation n’a pas faibli d’un pouce. J’ai mis tout mon temps libre, toute ma créativité, tout mon cœur et mes tripes dans cette création et j’ai pris pleinement conscience que j’ai mis la barre très très haut, trop peut-être !

chantal Lichtle ensemble

Avant de couper dans la soie, j’ai fait une toile pour le haut de la robe. De nombreux ajustements ont été nécessaires pour obtenir un seyant parfait. La partie jupe a été froncée et pour faire une taille de guêpe j’ai réalisé une ceinture avec le tissu couleur framboise. J’ai utilisé des anneaux de rideaux pour faire passer les liens

IMG_6567

Pour la veste, j’ai feuilleté tous mes Burda afin de  trouver le patron idéal.  Comme pour la robe, je n’ai pas eu besoin de chercher longtemps, mon choix s’est arrêté sur le modèle 104 du Burda d'Avril 2008 tout en élégance, une jolie forme courte et carrée qui permet de jouer avec plusieurs tissus et une coupe qui tombe pile poil.

 

IMG_6565

 

Chantal Lichtle veste

 

Quant à l’accessoire, j’ai opté pour le sac assorti qui a été réalisé avec les chutes de tissus selon le modèle Ava de Sacôtin revisité à la sauce Kocotte.  

La mousseline de soie (tissu imposé) a été utilisée par petites touches en froufrous  au bas de la robe, aux manches de la veste, en fleur sur le sac et en lien pour la ceinture

 

sac

 

IMG_6584à

 

 

 

IMG_6572

 

 les modèles

 

Downloads15

 

000001848801

 

C’est ma collègue Laura, photographe à ses heures qui a eu la gentillesse d’accepter de faire les photos. Elle est aussi super fan des réalisations made by Kocotte

 Je suis toujours dans la tendance happy puisque cette aventure a connu un happy end malgré toutes les embûches. Mais l'histoire n'est pas terminée pour autant. 10 réalisations dont la mienne occuperont une place de choix au prestigieux salon "Mode et tissus" et seront soumises au vote du public. Verdict le 23 Mars à 14H30 pour connaître le nom de l'heureuse gagnante.

Si vous avez l'intention de vous rendre à Sainte-Marie-aux-mines, n'oubliez pas de voter pour moi et relayer l'info autour de vous.

Quant à moi, après toutes ces péripéties, je m'accorde du repos avant d'attaquer le défi rayures