Le style marin a toujours le vent en poupe

th

La marinière a été introduite dans le monde de la mode par Coco Chanel au début du 20ème siècle  et c’est Jean Paul Gaultier, un couturier à qui je voue une grande admiration, qui en  a fait sa marque de fabrique dans les années  80. C’est un vêtement qui  a su surfer sur la tendance sans jamais prendre l’eau

La marinière   qui évoque la Bretagne, les embruns et la voile vient d’accoster dans mon dressing.  Je l’ai revisitée à la Kocotte’s style  en me livrant à  un jeu de rayures aux allures de casse-tête chinois. Je l’ai sublimée avec  de la dentelle pour lui donner  de l’élégance

Pour la séance photo , ma tenue a pris le large, non pas à la grande bleue qui est bien trop loin mais outre-Rhin dans la  ville de Breisach  où j’aime me promener au bord du Rhin à contempler les bateaux de croisière et de plaisance. Faisant preuve d’audace, j’ai sollicité des passants pour me prendre en photo. Le moussaillon Kocotte  vous invite à embarquer sur le "Weinland Baden" pour une mini croisière sur le Rhin

Voilà Kocotte transformée en petit marin d’eau douce pour une tenue  made in Alsace

weinland baden

 2013-07-302

ballade Breisach

 Les  détails techniques

J’ai utilisé un tissu à rayures horizontales acheté chez Toto en soldes à 1 € le mètre. Le modèle c’est le 107/108 du Burda de Décembre 2007 qui n’a plus aucun secret pour moi. Il comporte 6 pièces de patron et ce sont les nombreuses découpes qui ont permis ce jeu de rayures. Pour les obtenir, j’ai épinglé le patron en diagonale à 45°, d’un côté pour 2 pièces du patron (le milieu devant et le côté dos) puis de l’autre côte pour les  2 autres pièces (milieu dos et coté devant) Comme je vous l’ai dit : un vrai casse-tête, mais peut-être que mes explications sont aussi du chinois pour vous ! 

marin d'eau douce

   Et ce qui devait arriver arriva : je me suis plantée, ce qui fait que j’ai dû recouper certaines pièces du patron.  Avec mes erreurs, j’ai de quoi réaliser un jumeau à ma marinière qui fera certainement une heureuse autour de moi.

J’ai bordé l’encolure et les manches avec mon jersey coloré utilisé pour le défi Top de l’été. Les décorations qui ornent l’encolure ont été récupéré d’une ancienne robe
Mon top est porté avec le short blanc que je vous avais déjà présente. J’ai réalisé une petite modification pour lui donner une touche marine : j’ai passé un galon en satin dans les œillets. J’avais fait une poche passepoilée avec tirette, une petite prouesse technique que je trouvé réussie 

détails t-shirt

060

Je vous propose de continuer la ballade touristique dans cette petite ville chargée d’histoire qui ne manque pas de charme. Elle est entourée par  un vignoble de renommée et  par le massif volcanique du Kaiserstuhl , mon lieu de défoulement à vélo. J’ai gravi les escaliers qui mènent à la collégiale située sur le plus haut point de la ville. Il fait bon flâner dans cette cité et s’attarder à la terrasse d’un café pour déguster une glace ou du Bienenstich, un délicieux gâteau qui ressemble à la tropézienne

Breisach

 

Le look marin ne faisait pas partie de mon style de prédilection et c'est grâce à ce défi organisé par mes ptits titis que j'ai été séduite par ce genre de vêtement d'un grand confort où je me suis follement amusée avec les rayures

Pour voir les autres marins de charme, c'est ici

Je vous dis à bientôt sur la houle de mes aventures couturistiques et de mes défis